Les trois réserves à visiter pendant un voyage sur mesure au Kenya

Le Kenya est une des contrées captivantes d’Afrique de l’Est. Il est très prisé des amoureux de la nature pour ses magnifiques aires protégées. Ces havres de paix donnent aux routards la chance d’admirer une faune et une flore luxuriante. De plus, ces endroits offrent aux voyageurs l’occasion de se dépayser et de vivre une aventure mémorable.

Le parc national de Ruma, un sanctuaire écologique du Kenya

Ruma est un des parcs nationaux qui vaut un détour lors d’un safari au Kenya. Ce havre de paix de 120 km² est localisé entre les comtés de Migori et de Homa Bay. Il est connu pour être le seul endroit du territoire où les routards peuvent admirer une antilope chevaline en liberté. Il est aussi réputé pour être l’un des sites permettant d’observer une girafe de Rothschild dans son habitat. En explorant cette zone protégée, les passionnés de birdwatching peuvent photographier 400 espèces d’oiseaux. Parmi les spécimens recensés, on peut citer le cisticole à dos noir ; l’autruche et l’hirondelle bleue. Mis à part cela, les safaristes peuvent observer de nombreux mammifères, à l’exemple du ratel, de l‘ourébi et du topi. Pour information, ce parc ne peut être visité qu’à bord d’un véhicule. En outre, les estivants doivent prendre des précautions à cause de la présence de mouches tsé-tsé.

Le parc national d’Amboseli, un joyau touristique captivant du Kenya

Amboseli est sans conteste l’un des parcs à découvrir lors d’une escapade sur le territoire kenyan. Cette aire protégée de près de 392 km² est situé dans le comté de Kajiado, au sud du pays. Elle est connue pour sa vue à couper le souffle sur la savane et le toit de l’Afrique, le Kilimandjaro.  A noter que ce panorama a inspiré le romancier Ernest Hemingway pour son livre, Les Neiges du Kilimandjaro. En explorant cet endroit lors d’un voyage sur mesure au Kenya, les estivants peuvent observer plusieurs mammifères. Parmi les spécimens menacés, on peut citez l’éléphant, le léopard et le lycaon. Mis à part cela, les amateurs d’ornithologie ont la possibilité de voir des oiseaux comme le rollier et le guêpier. En outre, une escapade dans ce site est une opportunité de séjourner dans un village Masai. Cette expérience donnera aux routards la chance de connaître ce peuple.

La forêt de Kakamega, une réserve naturelle intrigante du Kenya

La réserve nationale de la forêt de Kakamega est une adresse qui mérite un détour durant une échappée au Kenya. Ce havre de paix de 45 km² fait partie de la dernière forêt tropicale primaire du pays. Il compte pas moins de 350 variétés de plantes dont certaines possèdent des propriétés médicales. En s’aventurant dans ce parc, les adeptes de birdwatching peuvent photographier 367 espèces d’oiseaux. Parmi les spécimens rares, on peut citer le Psittacus erithacus erithacus et le Muscicapa lendu. Les safaristes ont également l’occasion d’observer des mammifères comme le potto de Bosman, la civette africaine et l’écureuil. Par ailleurs, une randonnée dans cette réserve est une opportunité pour les passionnés d’herpétologie de voir divers reptiles et amphibiens. Pour information, ce lieu se trouve non loin de la Crying stone. Cette dernière est une des roches de la région qui « pleurent ».

 

Author: Corine Jeamis
Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *