La voiture autonome : un recul des libertés ?

Avec l’arrivée de la voiture autonome, on se rend compte le secteur automobile va connaitre de sérieux bouleversement d’ici quelques années. La machine est déjà en marche et on devrait s’acheminer à une autonomie parfaite et incontestable des voitures autonomes. Cependant, cet état de fait ne doit pas cacher une réalité toute autre et qui concerne, cette-fois, la liberté des utilisateurs.

La voiture autonome : l’avenir de l’automobile

Aujourd’hui, la voiture autonome est bien plus qu’un simple véhicule, mais un véritable gadget qui promet de très belles choses à l’avenir. En effet, elle promet de très bonnes perspectives en ce qui concerne la sécurité des conducteurs au niveau d’Alyse Parc Auto, surtout lorsqu’on sait que plus de 90% des accidents de la route sont imputables à l’erreur humaine. Cependant, il faut dire que cet état de fait ne doit pas éclipser un débat légitime qui doit se tenir autour de la voiture autonome. En effet, la bataille qui s’opère actuellement dans le secteur de la voiture autonome va bien au-delà des simples considérations technologiques.

En effet, certains affirment que notre liberté pourrait être malmenée par ces nouveaux modèles de véhicules. Aujourd’hui, les géants de la Silicon Valey de même que plusieurs grands constructeurs automobiles se sont lancés dans une course effrénée à l’autonomisation des véhicules.

D’ailleurs, Waymo, une filiale de Google, entend créer un véhicule 100% autonome et le conducteur ne va disposer d’aucun instrument de conduite. En effet, il ne va trouver ni pédales, ni volant ou poignet. Il suffira de faire quelques clics sur une application pour que la voiture se mette en marche et nous ramener chez nous.

Passagers de nos propres voitures ?

Pour le moment, le grand public accueille avec enthousiasme les voitures autonomes. Cependant, en devant de simples passagers de nos propres voitures, ne sommes-nous pas en train de renoncer à notre liberté, même chez Alyse Parc Auto. Une question qui mérite d’être posée, car l’autonomisation est une manière de s’immiscer dans la vie et les choix des individus. D’ailleurs, Google et Waymo y sont déjà parvenus dans le domaine digital. Ils envisagent alors de nous poursuivre jusque dans le domaine automobile. De plus, l’autonomisation des voitures va aller de pair avec l’exploitation des données personnelles. Et nous sommes presque tous sensibles à la manière dont nos données sont utilisées. Par ailleurs, le conducteur n’aura plus la possibilité de choisir quand il sera pilote et quand le rôle de passager lui convient le plus.

Author: Cyrielle
Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *