Entretien avec Richard Vainopoulos, président de Tourcom

Contrairement à ses habitudes, Richard Vainopoulos, le président de Tourcom, fait preuve de retenue par rapport aux médias. Son silence ne signifie pas pour autant qu’il a cessé d’être un observateur averti du secteur du tourisme. L’expansion de son réseau Tourcom est aujourd’hui sa mission principale.

Vous vous faites remarquer par la rareté de vos apparitions dans les médias. Vous pouvez nous expliquer ce qui se passe ?

J’ai pris ma distance par rapport aux médias, car une partie des journaux n’hésitent pas à répandre de fausses informations. Férus de sensationnalisme, ils ne contrôlent pas la véracité des renseignements qu’ils fournissent. D’autres ne font que dire du mal de notre réseau.

La seconde raison est que nous avons décidé de limiter notre communication. Nous ne contactons plus les médias que lorsque cela est vraiment nécessaire.

En tant que Président de Tourcom : http://www.tourcom.fr/ , je fais la promotion de Tourcom et non de ma personne, Richard Vainopoulos. Il est donc préférable de réduire la fréquence des communications. D’autant plus, notre réseau s’est développé et il est désormais connu du public, une raison de plus pour limiter les interventions médiatiques.

Avez-vous des ambitions politiques ?

La réponse à cette question est catégorique : non ! J’aime la politique et je suis souvent en contact avec des hommes politiques. Je suis même partant pour discuter et faire des échanges avec eux. Mais, occuper un poste officiel ne correspond pas à mes principes. Je ne peux pas me regarder dans le miroir en sachant que j’ai menti pour mon électorat. Mon poste à la tête de mon réseau me donne déjà beaucoup de travail.

Et où en êtes-vous avec le syndicat ?

Richard Vainopoulos et le syndicat, c’est terminé. Je me concentre entièrement sur Tourcom. Grâce à nos partenariats avec RTK et Avitour, nous pouvons proposer de nouveaux produits à nos clients. Cela me fait plaisir et intellectuellement, je m’enrichis. Depuis que j’ai créé Tourcom à la fin des années 90, le réseau attire toujours de nouveaux adhérents. Le moment venu, je préparerai mon départ et ma succession.

Author: Siteadmin
Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *