Ce qu’il faut savoir avant d’investir dans un local commercial

Pour préparer sa retraite et disposer d’un patrimoine à transmettre, investir dans l’achat de murs commerciaux s’avère être la meilleure façon d’y parvenir. Grâce à ces conseils, vous allez pouvoir vous lancer dans cette belle aventure sans craindre les mauvaises surprises.

Étudier en détail la position du local commercial

Pour tout investissement dans des murs commerciaux, une évaluation de leur emplacement doit être réalisée afin de connaitre leur valeur réelle. Lors de l’estimation, une erreur de 10 % ou de 15 % risque d’avoir un impact considérable sur la valorisation du patrimoine. Raison pour laquelle l’évaluation doit être effectuée avec beaucoup de vigilance.

Étudier la partie juridique

Disposer d’un savoir-faire est indispensable pour pouvoir analyser la partie juridique qui s’avère être la partie la plus technique. Nombreux sont les dossiers à étudier notamment le règlement de copropriété et le bail commercial. Le premier permet de faire une vérification de l’affectation du local. C’est un critère qui est souvent source de contentieux pour l’investisseur, pourtant négligé par les propriétaires. Le second suit des mesures légales qui changent d’année en année.

Faire un premier placement dans un local commercial occupé

Investir dans un local commercial occupé offre la possibilité de mesurer et de minimiser le risque d’erreurs concernant le prix. Ce dernier est d’ailleurs basé sur le loyer qui servira de référence. Bien que le loyer soit élevé, il peut être réajusté lors de sa remise en location.

Déterminer la valeur exacte de l’opération

La valeur de l’investissement dans des immeubles commerciaux peut aller de 50 000 jusqu’à des millions d’euros. Il est alors prudent de bien structurer son patrimoine en investissant dans deux locaux de 200 000 euros chacun plutôt que dans un seul bien d’une valeur de 400 000 euros. Ainsi, le risque est amoindri.

Envisager une optimisation bancaire et fiscale

Afin de structurer l’investissement, l’optimisation fiscale et bancaire sont indispensables. Les décisions à prendre s’avèrent cruciales, car :

  • Le levier bancaire permet d’optimiser la trésorerie, le cash-flow et la fiscalité à l’aide de plusieurs techniques.
  • Pour rentabiliser au mieux l’investissement, l’impact sur la fiscalité est d’une grande importance. Afin de réduire la pression fiscale, grand nombre de propriétaires privilégient l’imposition sur les sociétés.

Hormis la qualité de l’emplacement du local, il est également important d’accorder une attention particulière à ces deux derniers points.

Author: Siteadmin
Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *