Que se passe-t-il pendant une séance de maquillage permanent ?

Il faut l’avouer, on n’est jamais satisfait de ce que l’on possède. C’est pour obvier aux petites imperfections du visage que le maquillage permanent a été créé. L’intervention d’un spécialiste s’impose pour l’application des produits y afférents. Cependant, un grand nombre de personnes ne savent pas encore ce à quoi cela consiste. Comment se déroule la séance ? Quelles différences y a-t-il entre le maquillage permanent et le microblading ? Les réponses à toutes vos questions sont livrées par la rédaction.

Comment préparer une dermopigmentation ?

Certes, la pratique d’une dermopigmentation n’est pas dangereuse pour la peau. Néanmoins, il existe des règles que vous devez respecter pour assurer votre bien-être. La première est de confier l’acte à un professionnel. Cela est valable pour les deux méthodes, à savoir le maquillage permanent et microblading.

Dans un premier temps, un bon esthéticien qui se respecte se doit de poser les bonnes questions au préalable. Cela est nécessaire afin d’éviter tous les risques de rencontrer des réactions indésirables. En effet, certaines substances pourraient être contradictoires au produit utilisé pour cette application.

Vous devez comprendre toutes les étapes et tous les enjeux liés à la méthode. Ainsi, toutes les informations dont vous avez besoin dans ce sens doivent être retirées auprès de l’établissement qui va assurer la pose du maquillage. La pratique ne peut être entamée que lorsque vous consentez à toutes les clauses mentionnées.

Certains salons de beauté proposent même un système de test de réaction allergique. Principalement, il s’agit d’un produit spécialement conçu à cet effet.

Le déroulement de la séance

Ce tatouage esthétique est réalisé par des spécialistes. La durée de l’exercice varie selon l’objectif à atteindre. Dans ce sens, les sourcils et les lèvres sont les parties les plus concernées par ce genre de méthode. Dans un premier temps, des pigments stériles sont introduits à l’aide d’une aiguille correspondante.

À ce niveau, un léger désagrément est occasionné. En effet, l’outil utilisé produit un picotement et un saignement qui n’ont rien de sévère. Un important respect de l’hygiène s’impose à ce stade afin d’éviter toute sorte d’infection microbienne. Ce point doit être vérifié avant d’entamer la première étape de cette application.

Divers produits interviennent à la fin de la séance pour atténuer la douleur de la peau. À part cela, d’autres éléments consistent à perfectionner la tenue du maquillage.

Le microblading, c’est quoi ?

Le microblading est une technique esthétique 6D parmi tant d’autres. Il est très apprécié pour son effet naturel à l’image de celui du maquillage permanent. Par contre, les deux méthodes se différencient par la durée de leur effet. Si le maquillage durable peut atteindre des années, le microblading ne dure que quelques semaines.

Tous les deux utilisent, toutefois, le même principe. C’est-à-dire que l’introduction des pigments est rencontrée pour les deux cas. Toujours est-il que l’outil qui intervient n’est pas le même. Le fait est que l’efficacité du maquillage permanent est assurée par la profondeur de l’aiguille lors de l’insertion. Le microblading, quant à lui, est moins durable, car il n’arrive qu’au niveau de l’épiderme.

 

Author: Corine Jeamis
Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *