Pouvez-vous négocier vous-même votre crédit ?

Vous souhaitez vous lancer dans l’achat d’un bien immobilier et vous voulez prendre en main la négociation de votre crédit, sans avoir recours à un spécialiste du courtage prêt immobilier ? Alors, voici quelques conseils qui vous seront sûrement utiles.

Quelles sont vos capacités ?

Si vous voulez obtenir les meilleures conditions de financement, il importe d’avoir des relevés bancaires clean, au moins pendant les trois derniers mois. Évitez donc de faire des découverts et de solder vos crédits à la consommation.

N’oubliez pas que lorsque vous allez contracter un crédit, vous allez devoir fournir un apport. Le montant est souvent de l’ordre de 10 % du prix du bien que vous souhaitez acquérir. Payable en cash, cette somme permet de couvrir différents frais comme la prestation du notaire, les frais de dossier et de garantie, etc. Avec un tel apport, vous pouvez contacter votre banque afin de simuler un crédit en fonction de vos ressources et de votre taux d’endettement.

Attention : ne vous limitez pas à l’offre d’une seule banque, car plus vous faites jouer la concurrence, plus vous aurez une meilleure offre. Alors, n’hésitez pas à contacter 4 institutions en même temps. Le mieux serait par exemple de vous rapprocher de deux banques nationales et de deux institutions régionales mutualistes.

Sachez qu’il existe actuellement d’autres prêts complémentaires qui vous permettent d’abaisser votre facture globale. Entre autres, on peut citer le prêt Action Logement, le prêt de la caisse de retraite, le prêt départemental… Des aides souvent soumises à conditions de ressources, mais qui peuvent aussi faire office d’apport personnel.

Le TAEG et l’assurance emprunteur, deux références

Le taux d’intérêt est souvent considéré comme un élément qui détermine le choix d’une offre bancaire à l’autre. Mais sur ce point, il ne faut pas se cantonner au seul taux nominal. Vous devez plutôt vous baser sur le TAEG, c’est-à-dire le taux annuel effectif global. Il s’agit d’un élément de comparaison réglementé qui vous permet de savoir rapidement tous les frais (directs ou indirects) liés à votre crédit. À noter que ce taux doit figurer dans l’offre de prêt.

L’assurance emprunteur est aussi un autre élément à prendre en compte lorsque vous voulez contracter un crédit sans passer par le service d’un spécialiste du courtage prêt immobilier. Les emprunteurs de nos jours ont la possibilité de négocier leur taux de crédit immobilier, de même que l’assurance emprunteur. Autrement dit, votre banque n’a pas le droit de vous imposer la souscription à un produit. Ainsi, vous pouvez vous affranchir de l’assurance-vie, l’assurance habitation, et d’autres produits d’épargne. Étant donné que rien ne vous engage sur le long terme, vous pouvez donc renégocier ces produits annexes pour profiter des meilleures conditions de financement.

Author: Siteadmin
Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *