Comment choisir ses chaussures de sécurité

Les chaussures de sécurité sont des chaussures conçues pour protéger les pieds, voire les chevilles et mollets, contre différents risques de nature électrique, chimique, mécanique, thermique, etc. Elles vous apportent une protection nécessaire lors de l’exécution des taches professionnelles.

Pourquoi porter des chaussures de sécurité

De nombreux métiers imposent le port de chaussures de sécurité aux professionnels pour des raisons de sécurité. Les chaussures de sécurité sont nécessaires pour la prévention de toute situation à risque pour garantir la protection du pied du travailleur et sont à choisir en étroite relation avec les fonctions de l’opérateur. Cependant, elles peuvent également être la cause d’une multitude de douleurs. En effet, le poids de la chaussure de sécurité, mais aussi sa forme, sa semelle ainsi que tout autre élément qui la compose peut avoir une influence sur la sensation de confort de vos pieds.

Trouver la chaussure adaptée à son métier

Faire le choix le plus judicieux quand on choisit ses chaussures de sécurité est difficile. En fonction des besoins, les chaussures de sécurité garantissent une protection contre l’écrasement, la perforation, les risques chimiques, thermiques, biologiques, mécaniques,

Les critères de sélection

Les chaussures de sécurité doivent être légères, avec un bon amortisseur au talon. Si ça semble intuitif, ces deux caractéristiques sont souvent négligées lors des commandes. Un talon qui absorbe les chocs de la marche améliore le confort. Un matériau souple et léger limite également la fatigabilité. La respirabilité des chaussures permet de limiter la transpiration et les inconforts qui en découlent. Il est préférable de choisir un modèle en cohérence avec votre secteur d’activité.

Les spécificités

Vous devez connaitre les risques et les contraintes liées à l’activité de l’entreprise. Il existe plusieurs options selon les exigences de votre activité. Il faut absolument identifier les risques associés pour choisir les protections les plus adaptées. Par exemple, les embouts de protection assurent jusqu’à 100 ou 200 joules selon les risques et les caractéristiques des objets qui peuvent heurter les pieds.

Domaines d’utilisation

Les chaussures de sécurité doivent respecter un certain nombre de contraintes selon le domaine d’utilisation :

  • bout à coquille (métallique, plastique ou composite) s’il y a un risque de chute d’objet lourd
  • semelle renforcée de matériau anti-perforation (métal ou composite) s’il y a un risque de présence de copeaux métalliques
  • résistance au feu, à la chaleur si nécessaire
  • semelle anti-dérapage s’il y a un risque d’épandage d’huile, pétrole, etc.
  • protection du dessus du pied et éventuellement de la cheville voire du mollet (bottes, rangers) contre les coupures
  • maintien éventuel de la cheville (risque d’entorses)
  • caractéristiques électriques (anti électrostatique)

Il existe quelques normes spécifiques pour certains métiers.

Les normes

Il existe trois normes de sécurité, notées : « S », « P » ou « O »

  • S : norme EN 345 coquilles résistant à 200 joules d’écrasement
  • P : norme EN 346 semelles anti-perforation résistant à 100 N
  • O: norme EN 347 chaussures de travail sans coquille

Les caractéristiques des diverses chaussures de sécurité se présentent comme suit :

A : Chaussure de sécurité antistatique

E : Absorption du choc dans la zone du talon de la chaussure de sécurité

FO : Chaussure de sécurité avec semelle résistante aux hydrocarbures

P : Chaussure de sécurité avec semelle anti-perforation (acier ou matériau composite)

HRO : Chaussure de sécurité avec semelle de contact résistante à la chaleur pour contact

CI : Chaussure de sécurité avec isolation au froid

HI : Chaussure de sécurité avec isolation à la chaleur

WR : Chaussure de sécurité hydrofuge

WRU : Chaussure de sécurité tige hydrofuge

M : Chaussure de sécurité avec protection métatarsienne

CR : Chaussure de sécurité avec tige qui résiste à la coupure

 

Chaque métier possède ses contraintes en termes de protection, qui peuvent être physiques, mécaniques, chimiques, biologiques. Ces contraintes et risques spécifiques nécessitent de choisir des chaussures adaptées. Un mauvais choix peut entrainer des douleurs et une protection insuffisante des pieds.

 

Author: Corine Jeamis
Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *