Entreprise : automatiser la gestion de ses colis

La logistique comprend plusieurs aspects qui revêtent chacun son importance, et le vrai défi pour les entreprises consiste à réussir toutes ces étapes pour accroître leur compétitivité. Entreposer les marchandises, emballer, livrer les colis, gérer l’espace de stockage, sont autant d’éléments de logistique à optimiser afin de gagner en productivité tout en minimisant les risques d’erreur. C’est pour cette raison que les entreprises profitent de plus en plus des nouvelles technologies pour automatiser ces processus. Découvrons les solutions envisageables pour automatiser l’emballage industriel des colis.

L’importance de l’étape de préparation des commandes

Avant de livrer une commande, l’entreprise doit mettre en œuvre une méthode d’emballage efficace. Les nouvelles technologies, ainsi que les appareils, de plus en plus évolués, permettent de réduire les délais ainsi que les risque d’erreurs qui sont fréquentes avec les procédures manuelles. L’intégration de la robotique et des procédures automatiques d’emballage industriel ont largement contribué à augmenter l’efficacité et la rapidité de l’étape de préparation des commandes.

Que ce soit à l’intérieur de l’entrepôt ou pour acheminer les produits vers les clients, l’emballage joue un rôle essentiel dans la logistique. Il permet de garantir la sécurité de l’envoi, de protéger les objets, et de véhiculer l’image de marque de l’entreprise. Quand cette étape est effectuée en manuel, elle peut nuire à l’efficacité globale par manque de fluidité, et en devenant un goulet d’étranglement.

Les limites de la méthode manuelle

L’étape de préparation des commandes comprend plusieurs opérations, dont notamment la collecte des articles à envoyer, le tri, et l’emballage.

La collecte est une opération qui consiste à repérer dans le stock les articles relatifs à la commande en question. Cela nécessite une procédure de gestion de stock efficace et optimisée. Une fois les produits prélevés, il s’agit de les rassembler par client ou par commande, ou par poste de commande. Par exemple, les produits réfrigérés se placent dans des endroits spécifiques… Enfin la dernière étape est d’emballer les produits collectés et triés, pour qu’ils soient prêts à la livraison.

Quand elles sont réalisées manuellement, ces tâches peuvent manquer d’efficacité et contribuer à diminuer la productivité. Si la main d’œuvre n’est pas suffisante, le risque d’erreurs humaines augmente considérablement, et la fluidité du processus en est compromise.

L’automatisation d’une partie ou de toute l’étape de préparation des commandes est une solution que les entreprises doivent envisager afin de palier à ces limites.

L’emballage manuel

La phase de l’emballage des colis, quand elle est effectuée en manuel, peut constituer un point de blocage dans le processus et impliquer des retards dans l’envoi des produits aux clients. En effet, tout le processus est tributaire des employés, de leur état de fatigue et de leur efficacité. Les éventuelles absences du personnel, les douleurs physiques liées à la répétition du travail, ainsi que les erreurs potentielles impliquent des coûts importants.

Coûts liés à l’emballage

La procédure d’emballage peut être décomposée en trois phases : former les colis, caler les produits et fermer les cartons. Chacune de ces trois étapes engendre des coûts pour l’entreprise, qui sont différents selon la méthode adoptée (manuelle ou automatique).

La procédure manuelle implique des coûts liés au personnel et d’autres pour les divers consommables comme les cartons, les bandes adhésives ou le matériel de calage. Quand ce même processus est automatisé, son coût se compose du prix des machines d’emballage, du contrat de maintenance, des pièces de rechange, des factures d’énergie, en plus du coût des consommables.

Emballage manuel VS automatique

L’automatisation du processus d’emballage permet à l’entreprise d’effectuer un réajustement opérationnel de ses ressources humaines. Les employés qui étaient allouées à l’opération d’emballage peuvent en effet être affectées ailleurs, dans des postes qui apportent une forte valeur ajoutée. Cela contribue à améliorer immédiatement la productivité de la société.

D’autre part, les opérations manuelles impliquent souvent une forte consommation de fournitures d’emballage et une occupation de surface au sein de l’espace de stockage. Une nette optimisation de ces deux aspects est réalisée grâce à l’automatisation de la procédure d’emballage.

Pourquoi automatiser le processus d’emballage ?

L’automatisation du processus d’emballage est une solution qui permet d’atteindre une haute qualité de service, ainsi que qu’une grande réactivité et une performance élevée de l’entrepôt. L’entreprise qui met en place des mécanismes efficaces de calage des produits, de sécurisation et de réduction des vides peut espérer accroître sa performance économique, améliorer sa productivité et réduire le volume des emballages. L’étape de préparation des commandes est également essentielle dans le développement du vecteur de satisfaction client, dans le cas des entreprises de e-commerce.

Un processus d’emballage industriel automatisé contribue à instaurer une fluidité et une efficacité générale de la logistique.

Avantages pour l’environnement

Une procédure d’emballage automatisée permet d’adapter la dimension du colis à celle des objets qu’il contient. Cette optimisation du remplissage renforce l’image éco-responsable de l’entreprise en l’inscrivant dans une politique de protection de l’environnement.

Satisfaction client

A l’époque du e-commerce et dans ce monde d’images, la qualité du colis et la disposition des produits à l’intérieur de la boîte revêtent une importance qualité dans l’expérience client. Il suffit d’un colis abîmé ou d’un carton disproportionné pour nuire à l’image de l’entreprise.

Des volumes réduits

Un colis aux dimensions inadaptées implique une surface de transport supplémentaire, une mauvaise protection des produits, ainsi qu’une mauvaise expérience client. En détectant le remplissage réel par un processus automatique, il est possible de réduire la hauteur du colis en le découpant aux bonnes dimensions. La réduction des vides à l’intérieur des cartons a une conséquence direct les coûts de transport.

Automatisation de l’emballage : quelles solutions ?

Il existe de nombreuses machines d’emballage et de conditionnement, qui permettent de sécuriser les colis tout en gagnant du temps sur les tâches répétitives. On retrouve ainsi diverses solutions comme les machines fermeuses de caisse, les pistolets, les fardeleuses, les filmeuses horizontales ou verticales, ou les soudeuses de paquets.

La solution semi-automatique

La solution semi-automatique consiste à choisir des machines qui ont besoin d’une main d’œuvre humaine pour contrôler les opérations. Elle aide à augmenter l’efficacité des employés, à réduire les problèmes musculaires du personnel, et à améliorer la qualité des emballages.

Par exemple, l’entreprise pour opter pour une machine filmeuse semi-automatique pour accélérer le processus de préparation de commande, tout en soulageant les employés. Le choix de ce genre d’appareil dépend de la cadence des opérations de filmage à effectuer.

La solution automatique

Cette solution nécessite l’acquisition de machines coûteuses à l’achat, mais dont le prix est rapidement rentabilisé. Elle est recommandée pour les entreprises qui gèrent des flux de commandes journaliers d’une grande importance.

Elle aide à réduire le stress des employés en minimisant le risque d’erreur, et à améliorer la productivité et le bien être au sein de l’entreprise. La solution automatique comprend toutes les étapes de l’emballage, du picking jusqu’à la fermeture et au cerclage des colis.

Author: Corine Jeamis
Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *