Découvrir deux parcs nationaux de la Tanzanie lors d’un safari

La Tanzanie est un pays d’Afrique de l’Est. C’est surtout une destination connue pour son exceptionnel réseau de grands espaces protégés et de parcs nationaux avec une nature à l’état brut. Le spectacle offert par le paysage et les animaux sauvages y est unique au monde. Si vous avez comme projet de faire un safari en Tanzanie, alors cet article est pour vous. Il vous conseillera deux parcs nationaux à visiter.

Le parc national de Katavi, consacré à l’observation et à l’exploration de la nature tanzanienne

Situé au sud-ouest de la Tanzanie, le parc national de Katavi est un joyau bien caché des grandes zones touristiques et très peu fréquenté. Le parc est en grande partie composé de grandes plaines herbeuses et de brousse arbustive. En saison des pluies (plus marquées dans le Sud), il a la particularité d’avoir des lacs, des rivières et des marécages. Vous y verrez ainsi une concentration d’oiseaux, de crocodiles et d’hippopotames de Tanzanie.

Tandis qu’en saison sèche, quand l’eau se retire, toutes ces zones humides se transforment quasiment en pans (cuvettes argileuses planes). Les très rares points d’eau et les plaines environnantes attirent une multitude de mammifères dont le nombre défie l’imagination. Éléphants, buffles, zèbres, girafes, impalas, reduncas, lions, léopards, ou encore hyènes tachetées s’y rassemblent.

En effet, le parc offre une ambiance authentique, des paysages grandioses et une abondance d’espèces différentes, assurant des observations extraordinaires lors de votre aventure en Tanzanie. Toujours est-il qu’il est préférable de venir pendant la saison sèche (de mai à octobre), car c’est la meilleure saison pour profiter de la faune. En plus, les pistes sont praticables et de nombreux lodges s’ouvrent à vous.

Le parc national du lac Manyara, à ne pas manquer durant un voyage en Tanzanie

Le parc national du lac Manyara est également un lieu idéal pour partir en safari. C’est surtout l’un des principaux parcs du Nord de la Tanzanie, s’étendant sur près de 50 km en bordure du lac homonyme. Et sachez que la surface de cette étendue d’eau salée occupe les deux tiers du parc. Ce dernier est aussi composé de paysages variés : une forêt tropicale abondante, une forêt plus clairsemée, une zone de broussaille, une savane arborée, une plaine alluviale et des sources permanentes d’eau chaude. En saison chaude, le lac laisser la place à des prairies ou des marécages.

En tout cas, grâce à la diversité des écosystèmes qui le composent, le parc abrite une faune particulièrement diverse et variée. C’est par exemple le territoire des singes, d’une multitude d’oiseaux exotiques, des troupeaux d’herbivores et autres ongulés.

On y rencontre notamment des babouins et des singes bleus et verts dans la dense forêt, mais aussi des girafes, des éléphants, des hippopotames, des rhinocéros, des guépards, des antilopes, des gnous, des buffles et des zèbres sur les berges du lac. Pendant l’hiver, d’innombrables flamants roses et cigognes sont présents en quête de crevettes et d’algues dans le lac. Enfin, le parc est connu pour ses lions qui grimpent aux arbres et qui s’y prélassent.

Author: Corine Jeamis
Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *