Choisir une baie vitrée : nos trois conseils

Véritable élément décoratif de votre maison, la baie vitrée convient tout aussi bien dans le cadre de la rénovation que de la construction de votre logement. Belle et élégante elle est aussi quasiment obligatoire dans les maisons neuves depuis la RT 2012 ! Si elle apporte énormément en luminosité, il faut bien la choisir pour qu’elle offre également une bonne isolation thermique et acoustique ! En bois ? En alu ? En PVC ? À galandage ? Coulissante ? Faites le point sur les trois éléments principaux à prendre en compte au moment du choix de votre baie vitrée !

Bien choisir le matériau de ma baie vitrée

En ce qui concerne le matériau qui vous convient le mieux pour vos menuiseries, vous avez l’embarras du choix !

• L’aluminium : rigide, facile d’entretien et très design, l’aluminium est partout et domine le marché de la baie vitrée. Attention toutefois avant d’opter pour une baie vitrée en aluminium, elles ont la réputation de ne pas être les meilleures en terme d’isolation thermique. Cependant ce sont des baies vitrées qui résistent extrêmement bien aux intempéries.
• Le PVC : Assez rare pour les baies vitrées il est plutôt déconseillé de l’utiliser pour des baies vitrées, car il se déforme assez facilement du fait de sa souplesse. Toutefois en le combinant avec de l’aluminium pour plus de rigidité, il devient tout à fait possible d’installer une baie vitrée en PVC.
• Le bois : très bon isolant, le bois a pour seul désavantage de demander un entretien régulier.
• Les baies vitrées mixtes : En alliant les qualités de deux matériaux (l’alu pour les intempéries et le bois pour l’isolation par exemple), elles sont souvent de bonnes solutions.

Bien choisir le vitrage de ma baie vitrée

Pour le vitrage de votre baie vitrée, c’est à vous de faire le point en fonction de vos besoins :

• Le simple vitrage entraine 2/3 de déperdition thermique, c’est pourquoi les fabricants proposent de plus en plus des modèles à ITR (Isolation thermique renforcée) qui possèdent une couche d’oxyde métallique collée à même le verre pour faire des économies d’énergie.
• Le double vitrage est reconnu comme étant très efficace tant en qualité thermique que sonore. Composé de deux verres séparés par une lame d’air, il réduira jusqu’à 40 % les pertes de chaleur.
• Le triple vitrage qui se compose de trois parois vitrées séparées entre elles par des lames d’air est le top du top de l’isolation thermique et phonique ! Seul inconvénient ? Son poids. Il requiert souvent l’utilisation de menuiserie supplémentaire.

Être conforme à la RT 2012

La règlementation thermique 2012 a pour objectif principal de réduire la consommation énergétique des foyers français. Elle impose entre autres que toutes les maisons neuves possèdent au moins 1/6 de surface vitrée ! Mais alors qu’est-ce que cela implique pour l’installation de votre baie vitrée ?

• Votre baie vitrée doit s’ouvrir sur au moins 30 % de surface. Pour cela il existe trois types d’ouverture : la baie vitrée coulissante, la baie coulissante à galandage et enfin la baie ouvrante simple ou double qui s’ouvre tout simplement comme une porte.
• Faire attention au confort d’été. C’est-à-dire que la baie vitrée ne doit pas transformer votre maison en four. On estime qu’une température d’inconfort se situe entre 23 et 26 degrés, il s’agira donc de ne pas atteindre ces niveaux de température dans votre maison en faisant attention au coefficient de transmission solaire Sw (proportion du rayonnement solaire émis à travers la fenêtre).

Author: Corine Jeamis
Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *